Après une courte pause estivale, comme promis je vais vous parler de la main de l’homme et de sa proportion par rapport à son être tout entier.

Vous savez sans doute que l’ouverture des bras d’un homme est égale à sa hauteur, illustré par L’Homme de Vitruve dessiné par Léonard de Vinci.

Vous ne savez peut-être pas que la main de l’homme mesure le 1/10e de sa taille, ce qui distingue les mains courtes des mains longues.

La largeur de la main pour sa part équivaut à la longueur du médius quand celui-ci est appliqué au travers de la paume, à la base des doigts.

Un être longiligne a une main étroite. Une main large appartient à une personne de forte corpulence.

Ainsi une paume large sur un corps maigre est un indice certain de perte de poids, de même qu’un corps rondelet sur une paume étroite, une marque de surpoids.

Ayant posé les règles de base, examinons maintenant les différentes sortes de mains. Elles suivent la forme que prend la terminaison des doigts. La phalange onglée peut être pointue, conique, carrée ou spatulée. Une majorité d’entre elles dans la même main, définit de façon assez précise le caractère d’une telle main.

La main pointue est dite intuitive. Ses doigts reçoivent les idées comme un paratonnerre capte la foudre. Elle a le tempérament artiste, éprise de raffinement ; peu pratique et idéaliste, elle est portée à la rêverie.

La main aux bouts des doigts carrés, dite main carrée aime l’ordre, la raison ; elle est faite pour l’étude.

La main spatulée appartient à des gens originaux, épris de mouvement et de liberté. Elle est faite pour le travail, le défrichage, la technique. C’est la main de l’artisan, du pionnier.

Ainsi, dans la répartition des tâches, la main pointue donne l’idée à la main carrée qui l’organise, la structure en un plan avant de la passer à la main spatulée qui va l’exécuter. C’est là que la main conique intervient pour inspecter le travail. C’est l’inspecteur des travaux finis (entre le pointu et le carré, bien entendu)!

A vous d’investiguer maintenant.

Le mois prochain nous apprendrons à reconnaître la signature astrale des sept différents types de main du nom des planètes qui en occupent la paume. Ainsi nous brosserons le portrait du Jupitérien, du Saturnien, du Solaire, du Mercurien, du Marsien, du Vénusien et du Lunaire.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Jean-Jacques Guyot | Création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?