main-coeur

Notre approche déboulonne les faux mythes.

Nous dénonçons ces mythes qui prêchent la fatalité et nous éloignent de nos responsabilités.

Les lignes de la main changent. Elles changent avec la prise de conscience que la culpabilité des actions passées est aussi inutile que de s’inquiéter pour les choses à venir. Quelqu’un a dit que se faire de la bile c’est «prier pour quelque chose que l’on ne veut pas». Nous savons que par la loi d’attraction on attire à soi ce à quoi l’on pense le plus fort. Pourquoi alors ne pas concevoir des plans positifs et s’attacher à les mettre en œuvre dès aujourd’hui. Seul le présent existe. L’énergie en soi est neutre. C’est nous qui par notre attitude face aux circonstances parfois néfastes de la vie, pouvons sinon créer un évènement heureux du moins être relativement en paix avec les diktats du destin. Le mystère de notre existence sur terre est complet. S’en remettre à «ce qui nous arrive», en décoder le sens et jouer notre rôle sur les tréteaux de la vie me semble alors la seule option valable de co-création de notre personnage en transit ici-bas.

Les empreintes digitales, elles, ne changent pas. Indélébiles elles indiquent les leçons d’apprentissage de l’âme dans l’incarnation et cela indépendamment de l’exercice de ses talents reçus en partage à la naissance.

Les empreintes palmaires qui tapissent le fond de la paume sont également inaltérables. Elles forment le matériau sur lequel se gravent les lignes de la paume. Elles déterminent le tempérament de base, qu’ils soient Bilieux, Nerveux, Sanguin ou Lymphatique.

La main gauche n’indique pas le passé et la droite ne dit pas l’avenir. Toutes les deux font le bilan de ce que je suis aujourd’hui. La main gauche est connectée avec l’hémisphère droit représentant l’ego émotionnel; la main droite est connectée avec le cerveau gauche qui représente l’ego rationnel.

Par le croisement des mains (primaire-secondaire) je détermine quelle main est dominante et par voie de conséquence quelle partie du cerveau doit être développée en vue d’harmoniser l’ensemble des deux hémisphères.

La justesse de nos actions dépend donc de la collaboration de nos deux mains et non de la prédominance de l’ego sur le pouvoir du cœur. La main droite ne peut pas ignorer ce que fait la gauche, et c’est dans la rencontre des deux mains jointes au niveau du cœur que nous accédons à notre Vérité.

La main est le plus bel outil de diagnostic de notre réalité intérieure.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Jean-Jacques Guyot | Création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?