main

3/ Consolider ce qui est instable et raffermir ce qui est vulnérable. Puis construire des moyens de communication entre les deux mains pour assurer la cohésion de l’ensemble en une personnalité équilibrée.

Exemple : les traités sont unanimes pour dire qu’une main longue à la paume rectangulaire et aux doigts longs donne une nature idéaliste, hautement romantique et perceptive. Ils disent aussi qu’une ligne de cœur longue augmente les qualités de cœur et qu’une ligne courte abrège les effusions. Ce qu’ils ne nous disent pas c’est l’art de la combinaison des composantes pour former un portrait complet de l’être vivant.

Une ligne de cœur longue dans une main longue peut être plus une malédiction qu’un signe heureux! En revanche une telle formation peut rendre plus sincèrement amoureux une main courte dure et sèche faite pour l’action et le rendement.

Notre approche est analogique

Pourquoi la main ?

L’Homonculus du Dr Penfield nous montre que la commande motrice des muscles de la main et surtout ceux du pouce occupe le tiers de la surface du cortex moteur du cerveau. La main est bien, avant les pieds, l’outil du cerveau.

Faisons maintenant l’analogie de la main avec le corps. Comme les pieds, le «talon» de la paume prend racine dans la terre-mère alors que les doigts dirigés vers le ciel captent les idées émises par les autres. Dans mon laboratoire électronique fait d’instincts et de désirs, j’élabore et exprime mes idées par les nerfs moteurs de mes doigts et reçois en retour par les nerfs sensitifs le feedback immédiat venant du monde extérieur.

Ainsi entre ciel et terre, se situe le lieu de rencontre entre moi et l’autre, lieu de socialisation de la conscience.
Notre approche est analogique systématique

Il se trouve que notre mécanisme d’apparence neuf ne génère pas tout le voltage pour lequel il a été conçu. Nos peurs et nos croyances restrictives en sont le plus souvent la cause. Par la prise de conscience et la volonté de s’ouvrir à l’énergie universelle, nous pouvons alors libérer un bien plus grand pouvoir. Il ne semble pas y avoir de limite dans ce domaine. Comme l’univers qui tend à occuper l’infini — qui ne peut être rempli puisqu’il est infini — nous sommes en constant état d’expansion.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Jean-Jacques Guyot | Création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?