Aujourd’hui le 20 Mars, se produit l’équinoxe de printemps et avec lui le renouveau de la nature est en pleine effervescence.

Comme nous sommes inséparables de notre environnement, et que nos humeurs suivent les saisons et participent de leurs charmes et de leur imprévisibilité, nous voilà à notre tour, prêts à entreprendre, j’allais dire à nous entreprendre, car si la nature à un programme de représentation permanente, nous devons nous aussi avoir le nôtre.

Consulter son GPS est la première chose à faire. Vous connaissez déjà la signature planétaire de votre main donnée par le mont et/ou son doigt dominants (Infolettre d’octobre 2018). Ainsi vous pouvez savoir si vous avez l’âme d’un leader (Jupitérien), l’esprit scientifique (Saturnien), le goût de l’artiste (Apollonien), le don de la communication (Mercurien), l’attitude guerrière pacifiste ou non (Marsien), les visions du Lunarien ou les élans amoureux du Vénusien. Voici votre point de départ.

Mais quelle est votre destination? Qu’allez-vous faire avec cette énergie? Est-elle centrée, à l’écoute de votre intuition ou bien comme ressource compensatoire pour bien paraître? Autrement dit: « Est-ce que votre véhicule est en bon état de marche (ligne de vie); avez-vous assez d’essence spirituelle (ligne de coeur), et de conviction mentale (ligne de tête) pour entreprendre ce déplacement? ».

L’examen de ces trois lignes principales vont déterminer votre degré de motivation et laisser présager des obstacles que vous allez rencontrer sur la route.

Dès lors vous comprenez qu’il n’y a pas de chemin sans celui qui chemine, car c’est bien vous qui le faites en cheminant. Les animaux sauvages ne se posent pas de questions. Guidés par l’instinct infaillible qui assure leur existence, ils suivent leur programmation. L’humain lui, est un dieu en devenir. Doué de raison, il veut savoir le pourquoi et le comment des choses. Il s’enquiert du dirigeant qui gouverne le monde, et il s’impose très rapidement pour le remplacer et faire mieux que lui.

Ce faisant il oublie qu’il est formatté par sa génétique et son karma qui sont inscrits dans le tracé de ses 3 lignes principales dites inconscientes, apparentes ainsi que ses empreintes digitales indélébiles, dans ses mains 5 mois avant la naissance. Tôt ou tard, il arrivera à la conclusion qu’il ne peut pas faire n’importe quoi impunément, sans se heurter à ses limites qui se dressent comme un interdit à chaque réaction de révolte, d’orgueil ou de complaisance de sa part!

Il doit donc apprendre à composer avec ce qu’il est venu faire sur cette belle planète, et choisir l’obéissance à ce qui est juste pour lui et son environnement.

Les accidents de parcours sur les lignes (point, croix, îlot, coupure…) parlent plus du conducteur que de l’état de la route. Il s’agit alors de s’interroger sur sa conduite personnelle et de prendre les mesures de prévention qui s’imposent.

Si je suis attiré vers quelqu’un, je dois regarder ma ligne de coeur. Si cette dernière est longue et courbe mais présente des ratures et des îlots, je suis indécis et confus bien qu’amoureux. Si elle est courte et droite avec un mont de Vénus bombé et quadrillé de lignes je suis plus sexuellement motivé que romantique.

La main est l’outil du cerveau, les lignes en sont l’imprimante. Avec la plasticité du cerveau qui peut se reconstruire lui-même, il y a de l’espoir pour l’évolution de la conscience humaine, ce que l’amélioration du réseau de lignes confirmera.

Bon équinoxe!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2019 Jean-Jacques Guyot | Création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?