La nouvelle lune du 21 Août dernier s’est produite à la fin du signe du Lion au même degré que Régulus, étoile fixe conférant toute sa grandeur à la constellation du Lion.

Ce fait rare et remarquable en soi s’est vu exacerbé par l’apparition d’une éclipse partielle de soleil à Montréal et totale dans le sud des États-Unis. Une telle conjoncture laissait présager des évènements d’ordre exceptionnel par sa grandeur et sa fureur. On n’éclipse pas le Soleil dans sa toute magnificence impunément! Les représailles ne se sont pas fait attendre. Le lendemain un mini-ouragan dévastait des régions du Québec et déracinait sans merci des arbres centenaires dans le quartier de Notre-Dame-de-Grâce à Montréal. Pendant ce temps, au sud, l’ouragan Harvey prenait de la vitesse, lové sur lui-même, avant de s’abattre en pleine force, quelques jours plus tard sur le Texas, déversant des millions de galons d’eau sur les bas-quartiers de Houston, provoquant des inondations sans précédent.

Maintenant que la Lune est rentrée dans le signe de la Vierge et approche sa pleine lunaison, le temps est venu de comptabiliser les dégâts. Il faudra attendre cependant que Mercure -le messager des dieux- redevienne direct le 6 Septembre pour en mesurer l’ampleur et savoir s’il aurait mieux valu dès les premières gouttes de ce déluge décréter l’état d’urgence et procéder à l’évacuation d’une partie de la population. Raisonnement typique a fortiori d’un Mercure rétrograde* qui ne pouvait évaluer, malgré toute la technologie moderne à sa disposition, la magnitude de la catastrophe à venir !

Il faut dire pour la défense des autorités en charge que lors d’une éclipse totale de Soleil, la capacité de voir clairement est obscurcie par l’interposition de la Lune symbole de la mystérieuse magie de l’inconscient. Les quelques minutes que dure ce phénomène de black-out total suffisent pour altérer nos perceptions de la réalité, le tout augmenté par le fait qu’il est contre-indiqué de regarder le soleil en face avant que la lune ait complété son passage, au risque d’y perdre la vue.

La date du 6 Septembre va donc doublement marquer le début d’une phase de récupération et de guérison propre aux qualités du signe de la Vierge et ce jusqu’à la nouvelle lune suivante, à quelques jours de l’équinoxe d’automne, le 20 Septembre prochain.

Dans la nature c’est la récolte des fruits mûrs. Sur le plan personnel, nous allons enfin goûter au calme après la tempête. Après l’extériorisation de nos instincts plus ou moins dévastateurs et de nos réactions égotiques, nous allons faire amende honorable, réparer les dégâts, demander pardon et nous libérer du poison de la culpabilité qui nous tirebouchonne les boyaux (point faible du signe).

Une histoire de confessionnal qui parle à la conscience de la Vierge.

Joyeuse introspection!

*Mercure est devenu rétrograde le 14 Août dernier pour la seconde fois dans l’année. Ce phénomène se produit trois fois pendant l’année, pour une durée moyenne de 24 jours. Lors de cette période, les communications sont perturbées et les retards nombreux; il est donc recommandé de ne pas passer impulsivement à l’action mais de se préparer et d’attendre que Mercure redevienne direct.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2017 Jean-Jacques Guyot | Création du site : ChampionWeb.ca

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?